Julie Rouvière

Publié le 4 mars 2016 par Eyvie dans Coups de Crayons | 1 925 views

Hello à tous, je suis Julie Rouvière.
Je rêve lanternes rouges, statues mélancoliques, brumes épaisses et chemins obscurs.

loup

Peux-tu nous raconter ton parcours et comment tu as fait tes débuts en tant qu’illustratrice ?

En réalité, j’ai un « vrai métier », si si, je suis diététicienne. Une fois mon diplôme en poche, j’ai décidé de tout bazarder et de faire du dessin. J’ai commencé dans une école privée à Montpellier assez désastreuse et dont je tairai le nom ici (Studio M), puis une seconde école qui, là, par contre, m’a énormément appris : l’@telier Debitus, installée depuis à Angoulême.

À sa sortie, j’ai directement trouvé du travail dans le dessin animé et dans l’illustration. Depuis, j’ai plus le choix : j’avance !

Quelles sont tes influences et tes artistes référents ?

J’aime les couleurs de Mary Blair et d’Eyvind Earl, le trait de Ken Anderson et de Carter Goodrich et les oeuvres de Hayao Miyazaki et de Katsuhiro Otomo. Mais il y en a tellement d’autres, plus anciens et plus récents, ça bouge beaucoup !

As-tu une technique de dessin particulière ? Quelle est ta méthode de travail ?

Sapristi non ! Je ne m’interdis rien, tout dépend du projet. Je suis une adepte du bidouillage en tout genre, qu’il soit digital ou traditionnel !

jeunesse dessin conteillustre croquis

illu

À travers tes illustrations y a t-il un message que tu veux faire passer ou un état d’esprit ?

Pas précisément ou en tout cas pas consciemment. Je suis assez égoïste, en fait, et je dessine ce qui me fait vibrer sans trop y réfléchir. Ensuite, je croise les doigts pour que les gens vibrent avec moi.

Vis-tu de ton métier ?

Malheureusement non, pas pour l’instant… A la sortie de l’école, on m’a dit qu’un illustrateur mettait environ 10 ans à se faire un nom dans le milieu et à être vraiment « installé » (j’en suis à 8 héhé) ! En commençant par travailler dans le dessin animé, j’ai réussi à mettre assez d’argent de coté pour avancer sur le reste ! La situation de la majorité des illustrateurs et des auteurs de BD est vraiment précaire, ce n’est pas une légende.
Depuis 2 ans, j’ai également fait appel à une jeune et dynamique agent d’artistes : Marjorie Chebance.

Elle m’a vraiment aidée à trouver de nouveaux contrats et me soutient toujours lorsque je doute ! Grâce à elle, je n’ai plus a démarcher les éditeurs, c’est un sacré gain de temps !

Peux-tu nous parler de tes projets actuels ou futurs ?

Pour 2016, j’ajoute une nouvelle corde à mon arc, je deviens auteure de BD et prépare un beau projet dans la somptueuse collection Métamorphose (Editions Soleil).

Je participe également à une exposition réunissant plusieurs artistes qui se tiendra à St Petersbourg !
En secret, dans un coin de ma tête, grandit aussi un projet de livre que j’aimerais réaliser en solo…

flute fanartHP rouvierelumiere

Pour suivre son travail c’est ici :
 https://www.facebook.com/Julie-Rouvi
http://julierouviere.tumblr.com/

Étiquettes : , , , , , ,

3 réponses à “Julie Rouvière”

  1. Sia dit :

    Je suis sans voix, c’est vraiment magnifique et très très inspirant ! (º????º?????)
    Belle découverte !

  2. Papesse Clement ( Corinne ) dit :

    BRAVO Julie.
    Fonnnnnnnnce pour ton livre en solo <3

  3. Chadoua El hiba dit :

    Je trouves super beau tes dessins et la couleur est souvent bien choisie . Mais pourquoi illustrer un livre qui demande beaucoup de tramps et souvent pas reconnu au vu du temps passé . Il faudrait Julie sortir une série , est ce compliqué ?

Laisser un commentaire